L’initiation des écrans à Lucie

par Karolann & Krysta

écrans
5h20 du matin. Encore une fois, un réveil dans la noirceur avec ma petite fille. 

Lucie a 20 mois et quelle que soit l’heure à laquelle je la couche, elle ouvre ses yeux quand les miens sont encore bien lourds, quelque part entre 5h et 5h30. 

Ce matin-là, je me sentais particulièrement très fatiguée, très frustrée de devoir à nouveau assumer seule la responsabilité des nuits et des matins précoces… J’ai senti la frustration monter en moi et, même si j’aime mon partenaire et que je savais avant d’avoir mon premier enfant qu’il serait souvent absent pour son travail, les émotions étaient plus fortes que moi. 

 En me servant un café, j’ai senti que j’étais incapable d’être engagnée avec ma fille très éveillée sans être irritée. D’une certaine manière, je ne voulais pas que mes grands sentiments s’expriment sur elle. J’avais besoin de me calmer, j’avais besoin d’une… PAUSE.

 Même si je jonglais avec l’idée des écrans depuis un certain temps, c’était aujourd’hui que j’allais ouvrir la télévision et que j’allais lui présenter sa première émission de télévision, Daniel Tiger Neighborhood

 Avais-je l’impression que Lucie avait besoin de la télévision? Non.
Pensais-je lui faire du mal? Non plus.
Avec le recul, je me rends compte que c’est mon besoin de faire pause qui a initié Lucie aux écrans. 

 Existe-t-il un moyen de créer ce moment pause/télévision sans lui faire de mal? Bien sûr que oui. 

 Chez Cœur en tête, nous souhaitons partager, sans porter de jugement, qu’il existe un moyen de gérer le temps d’écran en tenant compte à la fois de nos besoins d’adultes et de ceux de nos enfants. Ce n’est pas tout noir ou tout blanc. 

 Cette petite histoire permet d’illustrer que ce n’est qu’à travers le pouvoir de la conscience que nous pouvons vraiment devenir autonomes dans notre propre parcours parental en ce qui concerne les écrans. 

Rejoins-nous à la Mini-Formation Écrans pour découvrir ce que chaque parent doit savoir pour : 

  • rester dans son lead parental par rapport au temps d’écrans
  • comprendre son rôle de tampon face au trop-plein d’informations et à la connexion constante
  • obtenir des outils utiles qui peuvent soutenir tout au long du parcours.

Pour t’inscrire à la Mini-Formation Écrans, c’est par ici : www.coeurentete.ca/ecrans 

 

 

Karolann Robinson, D.Psy.

Krysta Letto, M.Sc.

Tu aimerais peut-être aussi…

La prison du sommeil

La prison du sommeil

L'histoire de dodo d'une maman... «Une très bonne amie et moi avons eu notre premier bébé en même temps. Nous avons...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *